Espace clients

Vous êtes nouveau client : Ouvrir un compte

Déjà client : Identification

PANIER : 0 article
Accueil

Vous avez aimé cette page ?
Partagez la sur vos réseaux sociaux !



La bonne synergie
pour le soin de vos yeux

Omega 3OMEGA-OP :
riche en Oméga 3.
Oméga-OP compense les déficits alimentaires liés à notre mode de vie moderne.

 

Anti-âge oculaire, Rétine-OPRETINE-OP :
l'anti age oculaire par excellence !
Travail sur écran, glaucome, tension oculaire, prévention de la cataracte, dégénerescence de la macula.

Conduite à tenir
en cas de cataracte

Une consultation annuelle de surveillance chez l’ophtalmologiste est indispensable pour détecter à temps d'éventuelles complications et d’autres usures (de la rétine par exemple).
L’ophtalmologiste fera le diagnostic et indiquera la conduite à tenir.

Oeil atteint de cataracte, la pupille est blanche au lieu d'être noire.
Oeil atteint de cataracte, la pupille est blanche au lieu d'être noire.

Les compléments alimentaires riches en lutéine, antioxydants et oméga 3 pourront être bénéfiques.

Le Qi-gong des yeux propose des « exercices de longévité » très efficaces dans la prévention d’une usure liée à l’âge.

En homéopathie : cineraria d10, collyre, 2 gouttes deux fois par jour dans les deux yeux ; ruta d3, collyre, 2 gouttes deux fois par jour dans les deux yeux ; argousier, une cuiller à soupe le matin par voie orale.

Incidence de l'alimentation sur la vue

Une alimentation saine et équilibrée et une activité physique régulière contribuent à une bonne "hygiène de vue" nous dit le Dr Petra KUNZE.

Les oméga 3 : EPA et DHA

Les poissons gras et crustacés (sardines, maquereau, hareng, anchois, thon, fruits de mer) sont essentiels à la santé des yeux ; ils contiennent des protéines et beaucoup d’acides gras oméga 3 à longue chaîne, appelés EPA et DHA.

Il s’agit de «bonnes» graisses qui sont indispensables à l’oeil et dont tout le corps a besoin en quantité suffisante pour équilibrer les « mauvaises » graisses comme le cholestérol. Les oméga 3 sont présents dans toutes les membranes du corps et particulièrement dans la rétine. Ils sont très peu favorisés dans notre alimentation (on ingère en moyenne un oméga 3 pour quatorze oméga 6, qui sont plutôt source d’inflammation), à l’inverse, par exemple, de la cuisine japonaise.

Les oméga 3 contiennent aussi des substances aux effets anti-inflammatoires et qui fluidifient le sang. Outre les poissons et les fruits de mer, les algues, les épinards, l’huile de colza (qu’il ne faut pas chauffer, car elle devient nocive), le thé vert, l’huile de noix, l’huile de germe de blé et même le lait maternel contiennent des oméga 3.

Le poisson, riche en oméga 3, contient également des vitamines B12, A et D et des oligoéléments comme l’iode, le zinc, le sélénium (ce dernier est difficile à trouver dans d’autres aliments). 

La lutéine et la zéaxanthine

La lutéine et la zéaxanthine, et, dans une moindre mesure, le bêtacarotène et d’autres pigments, les lycopènes, sont indispensables pour maintenir l’oeil en bon état de marche. Ce sont des pigments jaunes qui se trouvent dans le cristallin et la macula, le centre de la vision qui est responsable de la vision précise et des couleurs. Cette lutéine-là n’a rien à voir avec l’hormone du corps jaune, qui est la progestérone, mais qu’on appelle parfois aussi lutéine.

Le corps ne peut pas fabriquer lui-même la lutéine et zéaxanthine et ces pigments doivent donc obligatoirement être apportés par l’alimentation. Si tel n’est pas le cas ou si le corps ne parvient plus à les absorber, on commence à ressentir des signes d’usure et de diminution de la performance visuelle.

La dégénérescence de la macula liée à l’âge et la cataracte sont liées à ce manque de lutéine et de zéaxanthine, aussi la prévention est-elle le meilleur traitement.

Pigments naturels, la lutéine et la zéaxanthine font partie de la famille des caroténoïdes et sont notamment présentes dans :

  • les jaunes d’oeufs de poules heureuses et bien nourries, c’est-à-dire de poules élevées en plein air 
  • le chou, surtout frisé, de préférence cru ;les épinards ; les navets ; les salades ; les brocolis ; les courgettes ; les petits pois ; les carottes ; les tomates ;
  • les mangues ; les nectarines…

Dans nos pays, la consommation moyenne est de 1 à 2 mg de lutéine par jour, alors que les études ont confirmé que 6 à 10 mg seraient préférables.
C'est pourquoi une supplémentation en compléments alimentaires apportant lutéine et zéaxantine et va contribuer à la santé de vos yeux.